La terre vue du coeur, le SOS de Hubert Reeves

Dans le documentaire « La terre vue du coeur« , inspiré du premier livre du célèbre astrophysicien Hubert Reeves, Le banc du temps qui passe, une douzaine de personnalités parlent de leurs inquiétudes et de leurs espoirs concernant la catastrophe écologique en cours. Réalisé par la canadienne Iolande Cadrin-Rossignol, il est sorti au Québec en 2018 et est désormais disponible en DVD.

On y entend évidemment Hubert Reeves, qui livre un vibrant plaidoyer pour appeler à sauver ce qui peut l’être, le philosophe Frédéric Lenoir, ou encore le bassiste des Cowboys Fringants qui se trouve aussi être professeur au Département des sciences naturelles de l’Université du Québec et fondateur du Mouvement Ceinture verte. Chacun des intervenants (artistes, scientifiques, écrivains) témoigne des tristes constats qu’il a pu faire concernant la biodiversité et le changement climatique, mais aussi et surtout des actions qu’il/elle mène pour enrayer les ravages de l’anthropocène.

Loin d’ajouter à la morosité ambiante en cet été caniculaire, ce film est autant un SOS qu’un message d’espoir. En effet, si les dégradations de notre planète font malheureusement trop souvent la Une des médias, les initiatives pour changer le cours des choses se multiplient également, prenant une ampleur jamais égalée.

« On est dans un combat épique entre deux forces : une force de destruction et de détérioration, puis une force de restauration. Et les deux courants croissent » explique Hubert Reeves.

Rappelant la nécessite de changer de façon de voir les choses, de considérer l’humain et ses sociétés comme faisant partie de l’écosystème terrestre et non de le penser ex nihilo, les spécialistes de l’écologie ici rassemblés font tous le pari d’une nouvelle union sacrée entre le monde humain et les mondes animal et végétal. L’écopsychologie est au coeur de cette vision opposée à l’anthropomorphisme.

Bande annonce du film « La terre vue du coeur », partie 1
Bande annonce du film « La terre vue du coeur », partie 2

Le titre de ce documentaire fait un clin d’oeil à l’œuvre photographique de Yann Arthus Bertrand, « La Terre vue du ciel » qui, dès l’an 2000, appelait à s’émerveiller des beautés de notre planète pour mieux les préserver.

Cécile Duclem

Journaliste indépendante, je cherche à montrer qu'un autre monde est possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils